item5

Déroulement de la rencontre:

Samedi après-midi

Accueil des stagiaires et conférence – origine et historique du tambour- les époques « clefs » de la technique – son évolution – ses adaptations contemporaines.

Master – class sur les techniques de bases pour tous les niveaux

Répétition des "T.O.", des œuvres du programme de concert en présence des stagiaires.

Concert par "Les Tambours de l’Odyssée" - Huit à douze musiciens- dans un répertoire "Classique" et "Contemporain".
Il y a la possibilité d’articuler ce concert en une deuxième partie dans le répertoire "Tradition", avec les célèbres "Batteries de l'Empire", en tenue du 1er Régiment de Grenadiers à Pied de la Garde Impériale, sur un texte spécialement conçu pour servir à la présentation des Marches et Refrains du 1er Empire, élaboré pour "Les Tambours de l’Odyssée".

Dimanche matin

Travail des stagiaires en ateliers par groupes de niveaux, animés par les Intervenants des "Tambours de l’Odyssée"

(Selon le nombre de stagiaires, Trois où Quatre ateliers en simultanés)

 

Dimanche après-midi

Travail sur le répertoire adapté aux niveaux des ateliers; préparation de pièces dans chaque atelier – voir un morceau d’ensemble.

Audition des ateliers avec "Les T.O."

Prestation finale par "Les Tambours de l’Odyssée"

"Les T.O". proposent une formule...

"Rencontre avec les Tambours de l'Odyssée". (Sur une fin de semaine samedi après-midi, et dimanche)

Dans cette formule, il y a l’idée de "sortir" du stage classique, en promouvant et valorisant le Tambour, autant dans le milieu dit "initié", que dans, le grand public avec l’objectif de faire entendre et découvrir l’instrument à son plus haut niveau. Le concert du samedi soir contribue pleinement à cet objectif, avec une prestation sous la forme d’un spectacle.

La première partie met en scène le répertoire "classique" de "L’Ecole Française du Tambour" et le répertoire "contemporain" associant la couleur sonore des percussions ethniques au tambour, présentation et historique du tambour en voix "Off", effet en "lumière noire", dans un "final" inédit avec un montage "vidéo" pendant l’interprétation "Le Train", inspiré de l’œuvre "Pacifique 231" d’Arthur Honneger.

La deuxième partie "Tradition", "L’Odyssée Impériale", est l’évocation historique de Austerlitz à Waterloo avec récitant ou en voix "Off". Spectacle de 25 à 30mn. (sans applaudissement). La partie musicale est assurée par des fifres; il y a la possibilité de remplacer cette instrumentation par un orchestre d’harmonie local avec le matériel d’orchestre de Roger Fayeule et de Désiré Dondeyne, que nous pouvons prêter

Cliquer pour charger une version